Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien | Magasins Déco | Les dernières tendances pour votre maison BRABBU New Product Design Skip to main content
Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien Entretien avec Emmanuel Babled une conversation sur lartisanat ancien 4 715x410
ARCHITECTURE et DESIGN

Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien

Entretien avec Emmanuel Babled: une Conversation sur l’Artisanat Ancien ⇒ Emmanuel Babled partage une incroyable formation académique à Milan grâce à son diplôme en design industriel de l’Institut européen de design. Il a commencé comme designer à Paris, puis a déménagé à Milan pour créer son propre studio de design en 1992, où il a travaillé pendant 18 ans, avant de s’installer à Lisbonne en 2016. Il a établi de nombreuses collaborations avec Venini, Baccarat, Rosenthal et de nombreux autres marques de luxe.

 

 


⇒ Abonnez-vous à notre newsletter ici et tenez-vous au courant de nos meilleures publications ! ⇐

Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien

 

Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien Entretien avec Emmanuel Babled une conversation sur lartisanat ancien 6

 

Comment fonctionne-t-il à Lisbonne par rapport à Milan et à Amsterdam?

EB: Le travail à Lisbonne le comparant à un autre pays comme l’Italie, selon mon expérience, est encore jeune, c’est seulement trois ans que je suis ici. Je dirai que ma méthode est toujours la même, l’immersion dans le métier et la capacité. Donc, je ne vois pas tant de différence dans mon attitude, c’est un long processus pour arriver dans un pays et pour approfondir les connaissances et les capacités d’un pays, j’y travaille.

 

Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien Entretien avec Emmanuel Babled une conversation sur lartisanat ancien 5

 

Votre travail implique des collaborations avec Bulgari, Rosenthal et Baccarat. Comment décririez-vous l’expérience de travail avec de telles marques?

EB: Vous parlez de marques qui doivent avoir des connaissances en défense telles que Crystal ou Baccarat. C’est toujours un gros défi, car nous travaillons des deux côtés, pour une marque, une cible de marché à sens unique et avec des capacités humaines. Et je pense que c’est vraiment excitant de travailler avec ces deux mains dans une même activité.

 

Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien Entretien avec Emmanuel Babled une conversation sur lartisanat ancien 7

 

Vous avez travaillé en étroite collaboration avec la technique du verre de Murano. Qu’est-ce qui est si attrayant?

EB: Eh bien, travailler avec le verre est l’expérience la plus incroyable pour un designer. Le verre est un liquide en mouvement, et vous devez concevoir à l’intérieur de ce mouvement. Et c’est quelque chose qui n’arrive jamais avec d’autres matériaux. Je développe actuellement de nouveaux projets ici avec Vista Alegre et Atlantis, pour tenter de fusionner mon expérience du verre italien avec une capacité portugaise.

 

Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien Entretien avec Emmanuel Babled une conversation sur lartisanat ancien 4

 

L’un des plus grands héritages du Portugal est l’ancienne technique du travail du verre de Marinha Grande. Avez-vous eu l’occasion de travailler avec ces artisans de cette région?

EB: Je commence maintenant un peu de scoutisme, grâce à Vista Alegre et à une société située à Alcobaça, Atlantis. Je commence donc à travailler avec les maîtres du soufflage manuel, nous parlons de souffler librement et de faire preuve de créativité. C’est vraiment excitant, je commence à être en mesure de mettre mon expérience de Murano à profit, de la mélanger avec une capacité de cristal d’Atlantis et de trouver une nouvelle voie pour créer une nouvelle possibilité de traitement. J’ai bien peur que Marinha Grande perde beaucoup du verre artistique que nous avions à Murano, et je préfère être plus dans l’industrie du verre. Mais je suis sûr qu’il reste beaucoup à faire pour relancer cette tradition.

 

Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien Entretien avec Emmanuel Babled une conversation sur lartisanat ancien 3

 

Pensez-vous que nous pouvons réellement comparer Marinha Grande à Murano, dans la technique du travail du verre?

EB: Je pense que nous pouvons comparer le matériel, nous pouvons comparer l’attitude d’être un artisan. Nous ne pouvons pas comparer la même situation dans une île, à la Laguna, à Murano, à partir du 6ème siècle. 20 000 personnes travaillent dans la forteresse, concentrée sur une seule île. Vous ne pouvez pas déjà comparer ces deux choses, mais bien sûr, nous parlons du même langage, du même instrument et du même outil, les outils sont exactement les mêmes.

 

Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien Entretien avec Emmanuel Babled une conversation sur lartisanat ancien 2

 

Vous avez créé le projet intitulé «Troisième étage», pouvez-vous nous en dire un peu plus?

EB: Merci pour cette question. Ainsi, le troisième étage est un effort que j’ai fait avec mon bureau pour créer un autre étage, le troisième étage. Ce n’est pas mon bureau mais c’est un espace où nous pouvons organiser différentes activités, liées à la production et au processus d’artisanat. L’artisanat n’est pas seulement la tradition à surveiller, mais nous pouvons également utiliser la haute technologie. Il s’agit de la fabrication à la main, ce n’est pas une massification, c’est une spécialisation. Donc, à l’intérieur du troisième étage, j’essaie de créer un lieu propice au changement. Tout le monde est indépendant mais tout le monde peut échanger avec l’autre, et je pense que, de nos jours, ce partage est si important. Nous sommes également au Portugal pour faire un effort pour ne pas avoir peur de notre voisin, notre concurrent. Marcher main dans la main pour atteindre les résultats.

 

Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien Entretien avec Emmanuel Babled une conversation sur lartisanat ancien 1

 

Selon vous, quel est le rôle de la communication dans la conception et l’artisanat?

EB: Le rôle de la communication dans l’artisanat est fondamental. La communication, c’est beaucoup de choses, mais il s’agit de mettre en relation l’authenticité, et quand j’ai parlé de communication lors de la conférence précédente, je pense vraiment qu’il est important que le consommateur comprenne ce qu’il achète, car ce n’est pas seulement un objet, c’est une histoire de l’humanité. . Et, ce contenu ne peut pas seulement être communiqué avec un objet statique, mais il doit également être communiqué concernant la manière dont cet objet est né.

 

 


Á LIRE ÉGALEMENT:


ebookwbhospitality Le Magasin d’Hermès á Hong Long par RDAI Paris 11 20preview lightbox banner ebook hospitality Révélations 2019 – Moments Forts de cet Événement d’Artisanat Contemporain 11 20preview lightbox banner ebook hospitality Découvrez les collections et les projets étonnants de Porta Galleria 11 20preview lightbox banner ebook hospitality Interior 9 est l’un des meilleurs cabinets de design d’intérieur du sud de la France 11 20preview lightbox banner ebook hospitality Rencontrez Carré Lumière, le Marché ultime Pour l’Éclairage de Luxe 11 20preview lightbox banner ebook hospitality Charles Zana est un Des AD 200 Influencers 2019 11 20preview lightbox banner ebook hospitality Le Meilleures Designers D’intérieur Françaises par Magasins Deco – 2eme Part 11 20preview lightbox banner ebook hospitality Découvrez les 10 Meilleurs Designers d’Intérieur Français Basés à Paris – Partie 2 11 20preview lightbox banner ebook hospitality Les Meilleures Lampes De Table Pour Un Enfant 11 20preview lightbox banner ebook hospitality  Entretien avec Emmanuel Babled: une conversation sur l’artisanat ancien 11 20preview lightbox banner ebook hospitality